Construction d’une Union européenne de la santé : Propositions de Confrontations Europe en vue de la PFUE

À la veille de la Présidence française de l’Union Européenne, Confrontations Europe a élaboré, dans le cadre de son séminaire stratégique de rentrée, ses propositions en matière d’intégration européenne dans le domaine de la santé.

Il convient de rappeler que l’Union n’a qu’une compétence d’appui (cf. article 168 du TFUE) en matière de santé, les politiques restent ainsi pilotées et mises en œuvre au niveau national. Néanmoins, la pandémie de Covid-19 a démontré l’impérieuse nécessité d’une plus grande intégration des politiques de santé au niveau européen, afin de dépasser les souverainetés nationales et permettre une réponse commune face aux chocs sanitaires qui frappent et pourront refrapper collectivement les Vingt-Sept.

Lors du séminaire stratégique de Confrontations Europe qui s’est tenu le 9 octobre 2021 à la Maison Jean Monnet, le conseil d’administration du think tank a élaboré, dans le cadre d’un débat autour d’Anne Bucher, DG santé de la Commission européenne de 2018 à 2020, ses propositions en matière d’intégration européenne dans le domaine de la santé. Le résultat de la discussion finale débouche sur deux recommandations principales : renforcer les compétences européennes en matière de santé (I) et permettre l’émergence d’un marché unique dans ce secteur, via notamment une harmonisation réglementaire (II).

Articles liés

Récemment sur le même thème