Les conséquences de la pandémie de Covid-19 pour l’emploi en Europe

Date / Heure
07/04/2021
17 h 00 min - 19 h 00 min


Depuis le début de la pandémie, l’UE a enregistré plus de 2 millions de demandeurs d’emplois supplémentaires pour atteindre un taux de chômage de 7,5% en septembre 2020, contre 6,5% en mars de la même année. Cette augmentation est très inégalement répartie sur le continent et ne semble pas terminée : les données d’Eurostat montrent qu’en novembre 2020, le taux de chômage culminait à 16.9 % en Grèce et 16,4 % en Espagne, contre 4,5 % en Allemagne et 5.8% au Danemark, et globalement 7,5 % dans l’UE. Cette augmentation massive du chômage touche principalement les 18-35 ans, les femmes et les citoyens les moins diplômés, venant ainsi nourrir les inégalités sociales en Europe.

Cette grave situation a été tempérée par la généralisation des mesures de chômage partiel partout en Europe. Ces mesures visent à éviter les pertes d’emplois définitives dans les entreprises malgré le ralentissement de l’économie et avaient notamment été massivement mises en place en Allemagne lors de la crise de 2008. Elles sont soutenues au niveau européen à par le fonds SURE (Support to mitigate Unemployment Risks in an Emergency), doté de 100 milliards d’euros. Mais ces mesures ne font-elles que repousser la crise dans le temps ?

La mise en place d’un plan de relance durable posera enfin la question de la reconversion des travailleurs des industries carbonées vers les secteurs de la transition écologique et du numérique. Cet agenda des compétences est fondamental pour assurer une transition juste dans le monde post-Covid. Dans ce contexte, comment l’UE peut-elle contribuer à répondre à la crise sociale, notamment chez les jeunes et les catégories les plus faibles, qui vient ?

Cet événement est organisé en partenariat avec la Maison de l’Europe de Paris et le Centre d’information Europe-direct.

Participants :

Nicolas Bouzou, Economiste, essayiste, Directeur du cabinet de conseil Asterès et co-fondateur du Cercle de Belém ;

Sylvie Brunet, Députée européenne, Vice-Présidente du groupe Renew Europe, membre de la commission EMPL ;

Marie-Claire Cailletaud, Conseillère “vie économique et dialogue social”, CESE ;

Pierre Gattaz, Président, Business Europe ;

Jean-Claude Mailly, Senior Advisor, Alexio, Secrétaire général de Force ouvrière de 2004 à 2018 ;

Jean-Christophe Sciberras, Coordinateur, Global Deal – France.

Modération : Catherine André, Rédactrice en chef adjointe d’Alternatives économiques et cofondatrice de VoxEurop