Non aux 30 douloureuses

Augustin DE ROMANET

PDG d’AĂ©roports de Paris

Un grand serviteur de l’État s’indigne. AprĂšs les “Trente Glorieuses” qui ont vu la France se reconstruire, de 1945 Ă  1975, les “Trente Piteuses” qui ont vu la France vivre Ă  crĂ©dit de 1975 Ă  2005, faut-il craindre les “Trente Douloureuses” qui sacrifieraient toute une gĂ©nĂ©ration ? Un sursaut est nĂ©cessaire. C’est toute la puissance de l’État, sa lĂ©gitimitĂ© au coeur de la dĂ©mocratie, son ambition, sa crĂ©dibilitĂ©, sa conduite qui sont en jeu.

Les clefs ? Retrouver un Etat stratĂšge qui ait une vision, revaloriser les femmes et les hommes du service public, reprendre le contrĂŽle de la finance et apprivoiser la mondialisation. Condition essentielle de ce sursaut : la rĂ©habilitation du temps long. Cet ouvrage analyse les symptĂŽmes de la crise, Ă  commencer par cette sociĂ©tĂ© de dĂ©fiance qui croit ne plus maĂźtriser son destin, confrontĂ©e Ă  la question des Ă©lites, broyĂ©e par l’incapacitĂ© de la puissance publique Ă  maĂźtriser les dĂ©rives et Ă  se faire respecter.
DotĂ© d’une connaissance intime des rouages de l’État et des grands groupes français, Augustin de Romanet apporte un tĂ©moignage sans concession, Ă©tayĂ© d’expĂ©riences saisissantes et d’exemples du passĂ©. Face Ă  la frĂ©nĂ©sie du monde, il existe d’autres voies que celles de l’immobilisme et du dĂ©couragement. L’auteur prĂ©vient : si le long terme n’est pas placĂ© au premier rang du dĂ©bat politique, c’est le dĂ©clin qu’il faut craindre.
Conjurer les “Trente Douloureuses”, il n’y a pas de projet plus beau.
 
Paru aux Ă©ditions Plon, le 5 avril 2012

Derniers articles

Articles liés

Leave a reply

S'il vous plaĂźt entrez votre commentaire!
S'il vous plaĂźt entrez votre nom ici