Simone VEIL | Euradio

Anne MACEY

Déléguée générale, Confrontations Europe

Simone Veil a Ă©tĂ© une grande EuropĂ©enne. Qu’est-ce que son parcours vous Ă©voque ?

Pour moi, elle incarne le miracle de l’Europe. Et pourtant elle avait Ă©tĂ© Ă©levĂ©e par son pĂšre, prisonnier pendant la premiĂšre guerre mondiale, qui haissait les Allemands, « l’ennemi hĂ©rĂ©ditaire » et ne croyait pas en la rĂ©conciliation. Elle et toute sa famille ont ensuite connus les camps de concentration, conçus pour les exterminer parce qu’ils Ă©taient juifs. Elle y a d’ailleurs perdu son pĂšre, sa mĂšre, son frĂšre. Or, elle a Ă©tĂ© capable de surmonter ça et d’Ɠuvrer pour la paix, l’unitĂ© europĂ©enne.

Simone Veil a Ă©tĂ© la premiĂšre femme PrĂ©sidente du Parlement europĂ©en, lui-mĂȘme Ă©lu pour la premiĂšre fois au suffrage universel direct Ă  un tour. C’était il y a 40 ans, en 1979. Or, il y a des Ă©lections europĂ©ennes bientĂŽt le 26 mai


Elle a Ă©tĂ© admirĂ©e en tant que prĂ©sidente du Parlement europĂ©en. Pas seulement pour le symbole, parce qu’elle Ă©tait en mĂȘme temps survivante d’Auschwitz et profondĂ©ment europĂ©enne. Elle a Ă©tĂ© admirĂ©e pour son action. D’abord comme ministre de la santĂ© en France, parce que c‘est elle qui a combattu face Ă  un parlement quasi-exclusivement composĂ© d’hommes, souvent misogynes, antisĂ©mites, qui lui ont profĂ©rĂ© les pires horreurs, lorsqu’elle dĂ©fendait son texte sur l’interruption volontaire de grossesse. Sa volontĂ© Ă©tait de protĂ©ger, protĂ©ger les femmes les plus modestes qui mettaient leur vie en danger.
Elle a Ă©tĂ© admirĂ©e aussi pour son action au Parlement europĂ©en. C’est rarement souligné  mais elle a contribuĂ© Ă  renforcer les pouvoirs du Parlement europĂ©en, Ă  l’époque essentiellement consultatifs. Elle a contribuĂ© Ă  renforcer le contrĂŽle dĂ©mocratique du Parlement europĂ©en et son pouvoir budgĂ©taire. Elle l’a fait parfois en s’opposant Ă  son propre gouvernement. Mais parce qu’elle considĂ©rait qu’il lui fallait se battre quand la cause Ă©tait juste.

Son hĂ©ritage se perpĂ©tue aujourd’hui
 Elle continue Ă  vous rendre fiĂšre aujourd’hui ?

Elle continue Ă  nous rendre fiers d’ĂȘtre EuropĂ©ens, pas parce que nous sommes nĂ©s sur le sol europĂ©en, ou nĂ©s de parents europĂ©ens, mais parce que nous avons Ă©tĂ© capables de faire de grandes choses ensemble, de nous unir, de coopĂ©rer pour forger la paix, la libertĂ©, la prospĂ©ritĂ©, malgrĂ© notre histoire de destruction mutuelle, et pour ce que nous serons capables de faire ensemble demain.
Une fenĂȘtre d’opportunitĂ©s et de menaces s’ouvre avec le renouvellement au Parlement europĂ©en : mais pour cela il faudra dĂ©jĂ  aller voter lors des Ă©lections europĂ©ennes, car il n’y aura qu’un seul tour le dimanche 26 mai prochain. Les femmes françaises doivent faire entendre leur voix face Ă  la montĂ©e de ces mouvements qui promeuvent le repli, et parfois aussi la haine et le mensonge.

Vous aimeriez qu’il y ait plus de gens en politique comme elle ?

Oui bien sĂ»r ! Cela donnerait encore plus envie de s’engager. Et aussi plus de femmes responsables politiques, y compris au Parlement europĂ©en. Les femmes peuvent apporter beaucoup, elles ont parfois une empreinte plus forte. Simone Veil notamment se prĂ©occupait des gens. C’est probablement aussi pour cette raison qu’elle a Ă©tĂ© tellement admirĂ©e et qu’elle a Ă©tĂ© capable de mener tous ces combats importants : le droit des femmes Ă  disposer de leur corps, le droit des prisonniers aussi, ou le sort de ceux qui souffrent de la faim en Afrique. Ce sont toujours des combats d’actualitĂ©. Car si nous devons dĂ©fendre nos intĂ©rĂȘts communs en tant qu’EuropĂ©ens, nous devons aussi dĂ©fendre nos valeurs qui ne sont pas nĂ©gociables. Et plus que des valeurs qui ne sont pas toujours incarnĂ©es, nous prĂ©occuper toujours de la vie concrĂšte des citoyens europĂ©ens.

Publié sur Euradio : https://euradio.fr/podcast/simone-veil-anne-macey/

Derniers articles

Articles liés

Leave a reply

S'il vous plaĂźt entrez votre commentaire!
S'il vous plaĂźt entrez votre nom ici