L’EUROPE À TRAVERS LES GRANDS TEXTES

Auteur : Clotilde Warin

Auteur : Rédactrice en chef de la revue

Face à une Europe critiquée, décriée, parfois rejetée, la Fondation Heinrich Böll a choisi de recueillir les voix de celles et de ceux qui ont plaidé en faveur de l’Europe, qui l’ont animée dans un ouvrage édité en français et en allemand, Les Grands textes qui ont inspiré ­l’Europe(1). Juliette Charbonneaux, maître de conférences au Celsa Sorbonne-Université, a eu la délicate tâche de devoir choisir des extraits de textes de seize auteurs ayant « pensé » l’Europe. Comme le rappelle Jens Althoff, directeur du bureau de Paris de la Fondation Heinrich Böll, le livre ne tend pas à l’exhaustivité mais entend répondre aux trois directions, que Louise Weiss d’ailleurs appelait de ses vœux lors de son élection au Parlement européen en 1979 : que l’Europe soit celle de la solidarité, de ­l’indépendance et de la coopération.

À la lecture de ces textes il apparaît clairement que l’Europe a fait vibrer des voix de politiques bien sûr – Winston Churchill, Robert Schuman, Jean Monnet, Helmut Kohl, François Mitterrand…, mais aussi d’écrivains. Le discours de Victor Hugo en faveur des « États-Unis d’Europe », prononcé en 1849, est le premier texte de l’ouvrage ; mais y figurent aussi les écrivains tel Romain Rolland qui demande aux « travailleurs de l’esprit » de s’unir pour éviter le retour de la guerre ou Stefan Zweig prônant une construction européenne à même de faire advenir un réel cosmopolitisme pacifiste. Son discours date tragiquement de novembre 1932, soit moins de trois mois avant l’avènement d’Hitler au pouvoir…

 On peut néanmoins regretter la quasi-absence de voix féminines sur l’Europe. Seules Louise Weiss, fondatrice de la revue de politique internationale l’Europe nouvelle, et Simone Veil figurent dans l’ouvrage. À la fin de son discours au Parlement de Strasbourg, Simone Veil conclut : « Puissions-nous au terme de notre mandat éprouver le sentiment d’avoir fait progresser l’Europe ». Ce vœu est plus que jamais d’actualité quarante ans plus tard…

  1.  Publié en mai 2019 aux Éditions Flammarion, Collection Champs Actuel.
  2.  À lire aussi p. 28 et 29 un extrait de son allocution intitulée « Ce qui a manqué à l’Europe ».

Articles liés

Récemment sur le même thème