Brexit : quelles relations commerciales entre le Royaume-Uni et le reste du monde ?

Hervé JOUANJEAN

Ancien directeur général à la Commission Européenne

HervĂ© JOUANJEAN Theresa May l’a dit et rĂ©pĂ©tĂ© : « Brexit means Brexit ». Cette affirmation, dans la ligne du vote du 23 juin dernier, nous laisse dans une incertitude absolue pour concevoir les contours des relations commerciales internationales que le Royaume-Uni entretiendra avec ses partenaires aprĂšs le Brexit, au dĂ©but de 2019 au plus tard, Ă©chĂ©ance qui pourrait ĂȘtre repoussĂ©e Ă  la fin 2019…
Jusque-lĂ , le Royaume-Uni demeurera membre de l’Union europĂ©enne (UE), respectera toutes les lĂ©gislations, contribuera au budget, votera les textes lĂ©gislatifs proposĂ©s par la Commission, mais aprĂšs ? Les opĂ©rateurs Ă©conomiques ont besoin d’une visibilitĂ© Ă  suffisamment long terme pour prendre leurs dĂ©cisions en matiĂšre de contrats commerciaux ou d’investissements.
C’est un sujet sur lequel une clarification des objectifs britanniques est urgente.

Vous trouverez ci-joint l’article d’HervĂ© JOUANJEAN, ancien directeur gĂ©nĂ©ral à la Commission europĂ©enne, qui fut aussi durant de nombreuses annĂ©es le directeur des questions relatives Ă  l’OMC à la Direction gĂ©nĂ©rale du commerce, paru dans le Journal SpĂ©cial des SociĂ©tĂ©s, 24 aoĂ»t 2016.

Derniers articles

Articles liés

Leave a reply

S'il vous plaĂźt entrez votre commentaire!
S'il vous plaĂźt entrez votre nom ici