Europe et finance

La crise financière a conduit à renforcer la régulation et la supervision financière. Il faut éviter la prochaine crise, finaliser l’union bancaire, mais trouver aussi le bon équilibre entre stabilité financière et investissement.  Réintégrer la finance en société pour financer les investissements d’avenir, intégrer les défis de l’environnement et les besoins des sociétés est nécessaire. Les régulations mises en place (Bâle III, Solvabilité II…) contraignent-elles la nécessaire reprise de l’investissement en Europe ? Quelles refontes réglementaires des calibrations se dessinent ?

En période de financements publics contraints (les dettes des Etats s’accumulent au détriment des générations à venir)  mais aussi d’aversion au risque des investisseurs privés, une doctrine cohérente est nécessaire pour permettre  aux acteurs (banques, assurances, fonds d’investissement…) d’accomplir leurs missions. Les marchés de capitaux restent fragmentés en Europe et les liens pernicieux entre dettes bancaires et étatiques demeurent. Industriels et institutions financières ont besoin d’une clarification des choix collectifs pour mieux valoriser les investissements d’intérêt général, repenser les couples rendements-risques, changer leurs business models.

L’épargne n’est pas dirigée vers l’investissement de long terme. La nature de ces investissements appelle une complémentarité et une synergie entre les acteurs publics et privés. Le Plan d’investissement Juncker est une première étape qui demande évaluation pour aller vers une stratégie de relance durable de l’investissement en Europe. Sa réussite repose aussi sur l’intégration européenne des marchés de capitaux. Le financement de l’économie européenne relève aux trois-quarts des banques : le projet d’union des marchés de capitaux peut permettre aux entreprises, notamment celles en croissance quelles que soient leur localisation en Europe, de diversifier leurs sources de financement.

Cependant, peut-on relancer l’investissement en Europe et viser le long terme si les dispositifs des Etats membres sont non convergents ? Comment mettre en place une véritable coordination ou des coopérations entre les Etats ?  Quelle convergence fiscale ? Comment valoriser ces projets d’investissement en intégrant les dimensions sociales, sociétales, environnementales?

Thematique-Europe-et-finance

Contact:

Marine POUZOULET, chargée de mission du groupe « Finance »

mpouzoulet@confrontations.org

Événements associés

Informations à venir

Dernières publications