POSITION PAPER | L’économie circulaire

Confrontations Europe

A l’occasion des consultations lancées par le Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire sur la feuille de route de la France en matière de circularité, Confrontations Europe présente ses positions en faveur d’une transition globale, ambitieuse et solidaire vers la circularité.

Le 2 août dernier, l’humanité était réputée avoir consommé la totalité des ressources que la planète est capable de régénérer en un an (‘Jour de dépassement de la Terre’). Dans les années 1970, cette date se situait dans le courant du mois de décembre.

L’Economie Circulaire et la transition des structures de production et de consommation linéaires vers des modèles circulaires est un enjeu majeur pour la France et l’Union Européenne (UE) :

  • Sur le plan politique: la transition vers la circularité permettrait à l’UE de contribuer à la réalisation de plusieurs Objectifs de Développement Durable (ODD), par exemple ‘9. industrie, innovation et infrastructures’ et ’12. Production et consommation durables’
  • Sur le plan économique : en visant à décorréler la croissance économique de la consommation de matières premières, la transition vers la circularité permettrait de rendre l’économie européenne plus résiliente ;
  • Sur le plan stratégique: grâce à la récupération de certaines matières premières rares, la transition vers la circularité peut être un axe de préservation de l’autonomie stratégique des Européens et de l’UE ;
  • Sur le plan industriel: par les contraintes qu’elle impose, la transition vers la circularité pose la question de l’organisation du tissu industriel, des relations au sein des filières et de la nécessité d’accompagner les acteurs (formation professionnelle, politique de filières).