Quel avenir pour l’Europe ? (Audio)

Anne MACEY

Déléguée générale, Confrontations Europe

Anne MACEY était invitée lundi 10 septembre 2018 sur les ondes de RCF , aux côtés de :

  • Pascale Joannin , directrice générale de la Fondation Robert-Schuman

  • Martine Méheut , présidente de Citoyennes pour l’Europe, vice-présidente du Mouvement européen-France

 

Face à la montée des populismes et du repli de certains pays européens, le scrutin prévu dans 9 mois sera crucial pour l’avenir de l’Europe et la construction d’un idéal européen solidaire.

Dans neuf mois, comme l’ensemble des citoyens européens nous serons appelés à nous rendre aux urnes pour élire nos représentants au Parlement. Bien qu’apparaissant, à tort ou à raison, parfois froide et technocrate, l’Europe nous concerne tous et chacun de nous est responsable de son avenir. Depuis avril jusqu’à octobre 2018, le site internet « Quelle est votre Europe » propose de suivre les consultations citoyennes.

L’EUROPE AU DÉFI DES POPULISMES

Voulons-nous une Europe où règnent les nationalismes et les populismes ou une Europe de la solidarité capable de faire entendre une voix démocratique inspirante au plan mondial ? La question nous est posée. Certes, les réponses ne sont pas simples et les difficultés sur les terrains économiques, sociaux et politiques sont nombreuses, mais c’est en acceptant cette complexité que nous pourrons être fidèles à cet idéal européen qui a inspiré ses constructeurs il y a plus de 60 ans.

L’ENJEU EUROPÉEN C’EST LA PAIX

« La contribution qu’une Europe organisée et vivante peut apporter à la civilisation est indispensable au maintien des relations pacifiques », déclarait Robert Schuman en 1950. L’enjeu de la paix… rien de moins ! S’il est associé à ce contexte historique d’après-guerre, il nous concerne tous, encore aujourd’hui.

La paix au sens large est toujours à construire. Mais en ayant à l’esprit les conditions que nous venons d’entendre : celles d’une Europe « organisée et vivante ». Comment cela résonne aujourd’hui ? Qu’est ce que cela veut dire concrètement ? Bref, quelle Europe voulons-nous pour aujourd’hui et pour demain ?