Quel avenir pour l’Europe au lendemain de la mise en œuvre du Brexit ?

Chargement de la carte…

Date / Heure
mardi 02 mai
20 h 30 - 22 h 30

Emplacement
FIAP
30 rue Cabanis
Paris


Anne MACEY, déléguée générale de Confrontations Europe, interviendra lors de la prochaine réunion du Club Citoyens.

Le Brexit a profondément ébranlé l’Union Européenne. Il conforte les eurosceptiques en démontrant que l’on peut décider de quitter l’Union. Cette sortie s’inscrit dans un contexte d’insatisfaction générale à l’encontre d’une Europe, parée de tous les maux en particulier celui de réglementer à l’excès, d’une suspicion à l’encontre des élites, d’une perte de confiance dans la démocratie représentative et d’un manque dramatique de volonté politique européenne de nos gouvernants nationaux.
Néanmoins, la décision britannique et l’élection de Donald Trump à la présidence des USA, lequel manifeste un désintérêt marqué pour l’Europe, ne sont-elles pas deux occasions de relancer une Europe essoufflée et en danger de désintégration ?
Certains voudraient profiter du départ des anglais pour accélérer la construction politique dont les anglais ne voulaient à aucun prix, ce qui est peut-être utopique en période de doute sur l’avenir de l’Europe fragilisée par la montée des populismes, le rejet des politiques d’austérité et le déséquilibre économique entre l’Allemagne et le reste de l’Europe. D’autres pensent que l’on doit consolider la zone euro et bâtir l’union politique dans cet espace restreint, mais le risque serait de briser l’UE en deux avec un espace politique intégré et un espace d’union commerciale dont les grands principes fondateurs seraient absents (ce que voulaient les Britanniques). Les défis sont immenses concernant la politique étrangère à bâtir face aux grands ensembles (USA, Chine, Moyen Orient, Russie), la protection de nos frontières, la politique migratoire, la transition énergétique et le respect des mesures issues de la COP 21.
C’est peut-être la mise en œuvre de la négociation avec le Royaume Uni qui redonnera une stratégie commune aux 27, pas nécessairement dans un esprit de vengeance contre le pays qui nous quitte, mais pour marquer l’importance de ce qui nous unit et de ce que nous ne pouvons concéder hors du respect des principes de l’Union.

Pour plus d’informations, visiter le site www.clubcitoyens.com.